lundi 14 mai 2018

Pour des dents saines, donnez-lui Veggiedent !


Évitez que le tartre ne s’installe sur la belle denture de votre animal : chez trois chiens sur quatre de plus de quatre ans, il colonise généralement les molaires, les prémolaires et les canines en les recouvrant d’une pellicule beige puis brun-gris-verdâtre plus ou moins foncé au fur et à mesure de l’évolution. Certains animaux n’en fabriqueront jamais naturellement et ne seront jamais détartrés mais d’autres, les « bouches à tartre », auront besoin d’un détartrage presque une fois par an… Comment l’éviter ?



Utilisez les Lamelles Veggiedent

Car les lamelles dentaires anti-plaque Veggiedent de Virbac® sont très appétentes et évitent la formation de tartre sur les dents de votre chien. En plus elles sont 100% d’origine végétale, comme leur nom l’indique. Leur apport calorique est modéré (Valeur énergétique : 3,4 Kcal/g) et permet donc de les proposer comme une friandise, plusieurs fois par jour, après chaque repas, sans risque important de le faire grossir. 




Pourquoi les utiliser ?

  • Elles facilitent le « nettoyage » des dents par une action mécanique : elles sont en effet en forme de z (brevetée) et du coup, permettent une bonne action de type « brossante ». Cette forme en Z des lamelles permet à votre chien de bien les attraper et à mieux atteindre l'espace inter-dentaire, et renforce l'action mécanique abrasive.
  • Elles contiennent de la chlorhexidine, c’est-à-dire un composant très utilisé en médecine dentaire qui permet de réduire la formation de la plaque dentaire et le tartre, donc de lutter contre la mauvaise haleine.


Qu’est-ce que votre chien risque si on ne prend pas soin de ses dents ?

Une maladie parodontale peut apparaître : un biofilm bactérien se dépose dans les 6 à 8 heures après un repas. Puis, il se minéralise, ce qui forme le tartre. Et ainsi de suite à chaque repas ! Lorsque l’on ne se débarrasse pas de la plaque dentaire et du tartre (le biofilm bactérien), une inflammation apparaît et une maladie parodontale peut se développer : inflammation et dégradation des tissus de soutien de la dent amènent ensuite des douleurs, une mauvaise haleine, voire un déchaussement des dents. Plus grave, des infections peuvent se développer et gagner d’autres parties de l’organisme induisant des problèmes sérieux (atteintes rénales, cardiaques…).


Dr Muriel Alnot, Vétérinaire pour la Compagnie des Animaux


Ce billet de blog vous a intéressé ? Nous vous recommandons de lire les sujets suivants :
Vrai ou Faux : Prendre soin de ses dents et de son haleine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire