mercredi 20 juin 2018

Un Program qui a fait ses preuves !

 Un Program qui a fait ses preuves !

Qu’est-ce que c’est ? 


Le lufenuron appartient à la famille des benzoylphénylurées, c’est un inhibiteur de développement des insectes qui agit en bloquant la synthèse de la chitine, c’est-à-dire le constituant principal du squelette des puces. Il entraîne donc une diminution importante de l’éclosion de leurs œufs et est mortel pour leurs larves. 

Il empêche donc les puces de se développer et de parvenir à l’état d’adultes parasites ! 


Il est rapidement efficace 

L’absorption du lufénuron est rapide : un pic sanguin est obtenu 2 heures après administration même si ce composé, très liposoluble, se concentre donc préférentiellement dans la graisse. On vous conseille de le donner au cours du repas car cela augmentera son absorption (même si cette augmentation varie considérablement d’un animal à l’autre). 

Il est recommandé également de commencer le traitement environ 2 mois avant la période habituelle des premières infestations (au printemps) et de poursuivre l’administration jusqu'à la fin de la période d'infestation par les puces (automne-début d’hiver). Le traitement pourra être prolongé, en dehors des périodes habituelles, pour éviter tout risque de réinfestation ultérieure ou dans des milieux plus à risque (régions aux températures clémentes toutes l’année). 

Dans le cas d'une infestation importante ou lors de contaminations de congénères vivant avec l’animal, on peut éliminer les puces adultes à l'aide de médicaments insecticides appropriés (pipettes, sprays, shampoings et traitement de l’environnement). 

Comment voit ma poule ?

 Comment voit ma poule ?

La vue est le sens le plus développé chez la poule, et c'est par ailleurs vrai pour de nombreux oiseaux. 

Avec ses yeux placés de chaque côté de la tête, elle a une vision majoritairement monoculaire, excepté pour une petite zone située devant le bec, qui est binoculaire et lui permet de percevoir le relief et la distance avec beaucoup de précision. 

En outre, votre poulette voit en couleur le moindre vermisseau !!


En revanche, sa vision nocturne est très mauvaise, c’est pourquoi il vaut mieux l'enfermer en sécurité le soir venu...

L’œil de la poule est protégé par deux paupières horizontales (comme le nôtre !) et par une fine paupière presque transparente appelée membrane nictitante qui glisse d’avant en arrière, protège l’œil et assure la répartition des sécrétions lacrymales . 

mercredi 13 juin 2018

Comment protéger les tendons et ligaments des chevaux ?

 Comment protéger les tendons et ligaments des chevaux ?

Les tendons et les ligaments des chevaux sont des structures fibreuses essentielles dans le fonctionnement de l’appareil musculosquelettique.

Définitions

  • Tendon : : C’est la terminaison fibreuse d’un muscle qui s’attache sur un os. Il y a donc environ deux fois plus de tendons que de muscles puisqu’il y en a un de chaque côté du corps charnu du muscle. Certains tendons sont très longs, d’autres très courts. Les tendons les plus connus chez le cheval sont les deux qui longent les membres à partir du genou et du jarret pour s’attacher sur les os du pied, permettant la flexion des membres. Ce sont le FSD (Fléchisseur Superficiel du Doigt, ou « perforé »), et le FPD (Fléchisseur Profond du Doigt, ou « perforant »).

  • Ligament : Un ligament a une structure identique à celle d’un tendon, des fibres de collagène  très solides. Mais un ligament s’attache directement d’un os à un os, leur nombre est très élevé, plusieurs pour chaque articulation, permettant ainsi aux articulations de fonctionner « dans le bon sens » et assurant leur stabilité. Les ligaments sont courts, s’attachant juste au-dessus et juste en dessous d’une articulation. Sauf le ligament le plus connu chez les chevaux qui est le Ligament Suspenseur du Boulet, nommé plus communément « le suspenseur », et bien souvent confondu avec un tendon vu sa longueur . Mais c’est bien un ligament, dont l’insertion haute se situe derrière le genou, et les insertions basses au niveau du boulet.

Schéma différence tendon / ligament