mardi 10 juin 2014

Contrôler les aboiements excessifs du chien


Les chiens communiquent entre eux, et avec vous, par des aboiements. Même si l’aboiement est un comportement naturel, de nombreux propriétaires de chien sont confrontés au problème des aboiements excessifs. Si pendant la période hivernale vous les avez patiemment supportés en famille, avec l'arrivée des beaux jours et la vie en extérieure cela se complique un peu, voici quelques petites astuces pour vous aider à réduire la fréquence des aboiements de votre chien.

Le pot à cailloux

Le pot à cailloux est la solution la plus simple et la moins chère pour lutter contre les aboiements. Remplissez un pot ou une canette vide avec des cailloux. Lorsque votre chien commence à aboyer, secouez le pot. Votre chien sera intrigué par ce bruit et cessera d'aboyer. Le bruit peut également irriter votre chien, ce qui produira le même effet. L'inconvénient de cette solution est qu'elle nécessite que vous soyez présent lorsque votre chien aboie et surtout que si cela marche, l’effet risque fort de ne pas durer. Il faudra en parallèle mettre en place des techniques éducatives pour le faire diminuer.


Le vaporisateur

La pulvérisation d'eau est le plus ancien système anti-aboiement pour chien. Remplissez un spray vaporisateur avec de l'eau et arrosez votre chien à chaque fois qu'il aboie. Il associera rapidement ces jets d'eau à son comportement. Cette solution fonctionne lorsque vous pouvez être présent à chaque fois que votre chien aboie, avoir le pulvérisateur sous la main et dans la mesure où celui-ci ne montre pas de signe d'agressivité et enfin, seulement si le jet d’eau lui est désagréable.


Les ultrasons

En utilisation manuelle à l'aide d'un sifflet, ou par système automatique avec un collier ou un boitier, les ultrasons produisent un signal aigu qui ne peut pas être entendu par les humains mais qui est audible par les animaux. Les chiens y sont sensibles, et l'effet que cela produit sur eux peut ressembler au bruit d'un morceau de craie sur un tableau noir pour certains d’entre nous. 
  • Le collier à ultrasons : Ces colliers fonctionnent en émettant automatiquement un ultrason à chaque fois que votre chien aboie et est sans danger pour lui. Rapidement, votre chien va comprendre que les ultrasons se déclenchent lorsqu'il aboie et évitera de recommencer dès que vous lui mettrez le collier.
  • Le sifflet à ultrasons : Le sifflet à ultrasons fonctionne sur le même principe que les colliers anti-aboiement à ultrasons, à la seule différence que vous devez être présent pour l'actionner et le faire à chaque fois que votre animal commence à aboyer.
  • Le boîtier à ultrasons : Des appareils à ultrasons peuvent également être installés à l'extérieur, ou à l’intérieur, et configurés pour être déclenchés par les bruits des aboiements. Le son, désagréable pour certains fera cesser d'aboyer les chiens sensibles. Avec le temps, ces chiens comprennent que le son est produit seulement lorsqu'ils aboient, et ils devraient cesser d’aboyer.  Ces dispositifs sont efficaces s'ils couvrent l'ensemble de la zone occupée par l’animal. Attention à ceux qui remarqueraient qu'il y existe une zone franche où ils ne seraient pas sanctionnés…


Les colliers à spray

Les colliers anti aboiement à spray fonctionnent sur le principe du vaporisateur et ils ont le gros avantage d’être automatiques, donc le désagrément est systématique pour le chien et non soumis à votre présence, c’est donc bien plus efficace. Dès que votre chien aboie, le collier est activé grâce à un capteur (micro ou palpeur) et envoi à votre chien un jet de gaz odorant inoffensif pour le faire cesser. Les chiens pour qui ces parfums sont désagréables cesseront d'aboyer dès que vous mettrez le collier autour de leur cou.


Dogteur a sélectionné pour vous

Nous avons choisi les plus sûres et les plus efficaces dans le respect des comportements normaux de l’espèce. Il ne s'agit pas d'interdire à votre chien d'aboyer si cela est justifié ou quand il s’amuse lors d’une promenade, mais simplement de l’amener à comprendre les situations où cela n’est pas tolérable, voire seulement limiter les excès. Il existe des solutions pour chaque cas, même pour de jeunes animaux encore en apprentissage.

 


Le collier anti-aboiements à ultrasons
Le collier anti-aboiements à vibrations


 
Le collier anti-aboiements à spray
Le collier anti-aboiements électrostatique




Le sifflet à ultrasons
Le boitier anti-aboiements

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire