lundi 17 juillet 2017

Conjonctivites : les bons gestes

 Conjonctivites : les bons gestes

L’été, votre vétérinaire parle parfois de conjonctivite quand votre chien a l’œil rouge…Comment l’éviter ? Quels sont les premiers réflexes à avoir en cas d’œil rouge ?


La conjonctivite qu’est-ce c’est ?

C’est une inflammation de la conjonctive, c’est à dire une membrane correspondant au blanc de l’œil et qui recouvre l’intérieur des paupières.


Quelles sont les causes des conjonctivites ?

La cause peut être un traumatisme avec un éventuel corps étranger, une allergie, une infection (virale ou bactérienne), une malformation comme des paupières pendantes ou «éversées » (ectropion) plus exposées aux sources d’irritation, des paupières tournées vers l’intérieur dont les cils irritent l’intérieur de l’œil (entropion), des canaux lacrymaux bouchés…



Que faire si votre chien a l’œil rouge ?

Dans tous les cas, quels que soit la cause, il faut aller consulter si l’œil reste rouge, mais en attendant, nettoyez le soigneusement en utilisant idéalement une solution spéciale pour chien (ou du sérum physiologique) :

  • Tenez d’une main le dessous de la gueule de votre chien et soulevez éventuellement son nez pour faire couler la solution dans l’œil du haut de l’œil vers la paupière inférieure
  • La main qui tient le collyre nettoyant peut également soulever la paupière supérieure pour tenir l’œil ouvert

Nettoyant physiologique Virbac

avec une action calmante et antiseptique

Lacrynet par MP Labo


ou des lingettes (à réserver néanmoins au pourtour de l’œil)


Et si l’inflammation ne disparaît pas ?

C’est votre vétérinaire qui va prendre le relais.

Il ne faudra pas trainer. Car une infection ou un ulcère doivent être traités avec le bon médicament (pommades, collyres, etc), le bon antiseptique et même le bon antibiotique, selon la bactérie impliquée, ou le mode de pénétration dans la membrane atteinte…. A défaut, une chirurgie est parfois nécessaire, il est donc dommage d’agir trop tard !

Pour réaliser les soins, votre vétérinaire ou le spécialiste en ophtalmologie que vous consulterez doit parfois réaliser des examens complémentaires comme un calque cornéen (utilisation d’une membrane hydrophile appliquée sur la conjonctive) , un frottis (raclage avec une cyto-brosse) ou un antibiogramme (prélèvement à l’aide d’un écouvillon, c’est à dire une sorte de grand coton-tige)…


Comment l’éviter ?

  • Pensez à regarder régulièrement l’état des yeux de votre animal, nettoyez-les avec les lotions ci-dessus.
  • Ne le laissez pas se gratter
  • Interdisez-lui de mettre le nez à la fenêtre en voyage en voiture
  • Et… Mettez lui des lunettes s’il voyage en moto avec vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire