vendredi 7 décembre 2018

Les gestes de premiers secours

 Les gestes de premiers secours


Lorsque vous êtes en situation d’urgence, vos réflexes peuvent vous permettre d’intervenir rapidement pour stabiliser votre animal et pouvoir ensuite le déplacer vers une clinique ou un hôpital vétérinaire. Même si vous n’êtes pas vétérinaire, apprenez les gestes de premiers secours, car lorsqu’ils sont connus et maîtrisés, ils peuvent sauver la vie de votre animal ! 


Comme pour un accident de la route, la première chose à faire est de protéger l’endroit 

Si vous êtes à domicile, ce n’est probablement pas nécessaire ! Mais si vous êtes sur la route, et que votre animal est accidenté, la première chose à faire est de sécuriser l’endroit en plaçant un véhicule en feux de détresse (par exemple) en amont du lieu de l’accident. 


On évalue l’état de l’animal et on empêche l’aggravation 

On vérifie qu’il est vivant s’il parait ne plus bouger (inconscient) en prenant le pouls, par exemple à l’intérieur de la cuisse (veine fémorale) (voir photo à droite).

On se protège soit même : si votre chien ou votre chat a mal, il peut mordre, vous ne pourriez plus le soigner si vos mains sont blessées ! 

Muselez votre chien avec une muselière de fortune : un simple lien (avec un lacet) ou sa laisse si elle est souple, permet d’immobiliser les mâchoires en faisant le tour de la gueule, en passant ensuite derrière le cou et en nouant l’ensemble (voir photo de gauche).

S’il s’étouffe : on peut mettre le chien en position de brouette (pour les grands chiens surtout) et comprimer la cage thoracique de chaque côté pour provoquer l’expulsion d’un éventuel corps étranger. C’est un geste un peu technique qu’il vaut mieux avoir appris lors d’une formation avant d’être mis en situation. 


Nettoyer une plaie

Préparez tout votre matériel d’avance, l’idéal est d’avoir une trousse de secours lorsque vous voyagez ! Avant toute chose, protégez-vous : mettez des gants (latex ou vinyl)! surtout si vous ne connaissez pas l’animal et son statut vaccinal. 

 Trixie trousse de secours pour chiens et chats           gants d'examen

  • Blessures oculaires : 
Les blessures au niveau des yeux sont généralement causées par un corps dit « étranger » : Attention, les chiens et les chats ont une troisième paupière (appelée membrane nictitante) : Si elle est apparente et que le tour de l’œil est rouge, c’est signe d’inflammation (conjonctivite). Ne touchez pas l’œil ! Évitez aussi que votre animal se frotte les yeux car cela pourrait causer des dommages supplémentaires. S'il a un corps étranger dans l'œil, n'essayez pas non plus de le retirer directement : rincez son œil avec une solution physiologique, parfois cela suffit à le faire partir puis emmenez votre animal dans la structure d’urgence vétérinaire. 

 Ocryl 135 ml

  • Blessures aux pattes / coussinets : 
Si la plaie saigne : Faites une compression (légère) avec des compresses puis rincez-la avec une solution physiologique ou à l’eau, débarrassez-la des débris éventuels (morceaux de peau…) puis comprimez à nouveau la plaie avec une compresse de gaze pour arrêter le saignement s’il a repris. Coupez ensuite au mieux les poils autour de la lésion en utilisant une paire de ciseaux désinfectée et en maintenant la compresse en place pour protéger la plaie des ciseaux. Pour désinfecter, vous pouvez utiliser un produit contenant de la Bétadine ou un produit à la chlorhexidine

 Compresses de gaze UU 7.5 x 7.5 cm par 100      Ciseaux droits Zolux 17.5 cm

 Vetedine Solution Externe 120 ml      Clorexyderm 4% Solution Spray 250 ml

Nettoyez ensuite assez régulièrement la plaie (une à deux fois par jour, tous les jours à tous les deux-trois jours en fonction de l’état de celle-ci et des recommandations de votre vétérinaire) avec un nettoyant antibactérien. Séchez la zone puis appliquez une crème ou une lotion antiseptique. Les pattes étant forcément au contact de germes en tous genre, un pansement sera parfois nécessaire. Un pansement éviter à votre animal de mordiller ou lécher sa plaie, et par conséquent une surinfection. 

 Pet Head beurre de karité 59 ml      Cothivet 30 ml

  • Blessures corporelles : 
La zone autour d'une blessure doit être le plus propre possible. N'hésitez pas à couper les poils à l'aide d'une paire de ciseaux tout en protégeant la plaie pendant ce temps. Retirez les débris qui s'y trouvent à l'aide d'une pince à épiler ou d'une pince à bouts ronds. Ensuite, nettoyez et désinfectez la plaie, puis appliquez une lotion antiseptique pour prévenir l'infection. Renouvelez l'application massant doucement la peau, deux fois par jour. 

Une blessure corporelle n’a pas forcément besoin de pansement si l'animal ne peux pas l’atteindre (léchage impossible). Laissez alors la plaie à l’air libre : cela peut accélérer la cicatrisation. Surveillez la blessure jusqu'à une cicatrisation complète : Si la zone est rouge, enflammée ou gonflée, consultez sans attendre un vétérinaire car une infection est peut-être en train de se développer. 

Si votre animal s'est blessé avec un « objet contondant » comme des bris de verre ou un couteau, clou…) par exemple, ramassez-le ou prenez une photo avant de l’emmener chez le vétérinaire. Connaitre la nature de l’objet peut l’aider à estimer l'importance de la plaie et à adapter ses soins. 

 Bandes Cohésives 10 cm BlancLorsque vous compressez une plaie pour stopper une hémorragie, ne retirez pas la compresse si le sang passe à travers. Rajoutez plutôt des compresses supplémentaires ou un tissu propre (torchon, serviette…) et maintenez la pression jusqu'à ce que l'hémorragie cesse. Si le saignement ne s'est pas arrêté au bout de 5 minutes, emmenez votre animal chez le vétérinaire d’urgence le plus vite possible après avoir noué une bande cohésive autour de la plaie. 

Attention ! Certains gestes relèvent de la pratique de la médecine vétérinaire, vous n’avez donc le droit de les pratiquer que sur votre animal faute d’être accusé d’exercice illégal de la médecine vétérinaire par un propriétaire mécontent que vous n’ayez pas réussi à le sauver… C’est la loi ! 

Si vous voulez apprendre et vous perfectionner aux soins de premier secours pour votre chien, des formations existent, par exemple la très sérieuse formation de HumAnimal avec David Roussin, qui vous apprend le massage cardiaque et le bouche à bouche, comment déplacer votre animal, comment immobiliser une fracture etc…. 

Votre chien a une particularité, de santé ou d’humeur, évitez « l’accident » ou le risque avec Canicode et prévenez avec humour en faisant également vous-même un petit mémo à accrocher au collier : « Attention, brachycéphale » « chien insuffisant rénal »… etc


Muriel ALNOT, vétérinaire pour Le Groupe La Compagnie des Animaux


Ce billet de blog vous a intéressé ? Nous vous recommandons de lire les sujets suivants :

4 commentaires:

  1. Merci Muriel pour cet article et ton attention à notre égard.

    RépondreSupprimer
  2. Utile et soulevant l'envie d'en savoir davantage.

    RépondreSupprimer
  3. Intéressant mais en cas de piqûre de guêpe, comment soigner en urgence son chien ou chat avant de l'emmener à la clinique vétérinaire ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour

      Il faut l’emmener au plus vite, et veiller durant le transport à dégager les voies respiratoires en tirant par exemple la langue sur le côté si la piqûre s’est faite dans la bouche. Les médicaments efficaces seront donnés chez votre vétérinaire, et en attendant, un rinçage à base d’eau et de bicarbonate, le retrait du dard ou à défaut de la glace pendant le transport vers la structure d’urgence pourront commencer à soulager votre animal.

      Bien cordialement,
      L'équipe vétérinaire du Groupe La Compagnie des Animaux

      Supprimer