lundi 30 avril 2018

Avez-vous la bonne trousse d'urgence ?


Week-ends de mai partez avec une trousse en cas d’urgence pour votre animal 

Vous êtes en week-end, et comme par hasard c’est à ce moment- là que votre vétérinaire est fermé ! En cas de petits ou de gros bobos il est judicieux d’avoir quelques produits de dépannage, au moins le temps de trouver une clinique de garde si c’est une urgence, voire de vous en passer si cela ne l’est pas. 
« Ayez toujours à portée de main une trousse à pharmacie pour votre animal » 

Les indispensables 

Vous pouvez y mettre a minima des compresses de gaze, des lingettes nettoyantes, un antiseptique, un tire-tique, une pince à épiler (par exemple pour retirer de petites épillets dans la peau ou entre les doigts avant qu’elles ne s’enfoncent dans la peau et ne nécessitent une chirurgie), une paire de ciseaux et du matériel pour réaliser des pansements comme une bande cohésive


De cette façon, en cas de … 

  • Blessures oculaires :
Les blessures au niveau des yeux sont généralement causées par un corps dit « étranger » : cet intrus qui n’est pas censé être dans l’œil, peut y arriver à l’occasion d’une bagarre, ou lorsque votre animal se gratte autour des yeux et y accumule des saletés ou des poussières. Les chiens et les chats ont une troisième paupière (appelée membrane nictitante) : Si elle est apparente et que le tour de l’œil est rouge, c’est signe d’inflammation (conjonctivite). Ne touchez pas l’oeil ! Évitez aussi que votre animal se frotte les yeux car cela pourrait causer des dommages supplémentaires. S'il a un corps étranger dans l'œil, n'essayez pas non plus de le retirer vous-même : rincez son œil avec une solution physiologique, parfois cela suffit à le faire partir puis emmenez votre animal dans la structure d’urgence vétérinaire.


  • Blessures aux pattes / coussinets :
Si la plaie saigne : Faites une compression (légère) avec des compresses puis rincez- la avec une solution physiologique ou à l’eau, débarrassez-la des débris éventuels (morceaux de peau…) puis comprimez à nouveau la plaie avec une compresse de gaze pour arrêter le saignement s’il a repris. Coupez ensuite au mieux les poils autour de la lésion en utilisant une paire de ciseaux désinfectée. Pour la plaie et pour votre matériel, vous pouvez utiliser un produit contenant de la Bétadine ou un produit à la chlorhexidine.

      

Nettoyez ensuite assez régulièrement la plaie (une à deux fois par jour, tous les jours à tous les deux-trois jours en fonction de l’état de celle-ci et des recommandations de votre vétérinaire) avec un nettoyant antibactérien. 

Séchez la zone, et appliquez une crème ou une lotion antiseptique. Les pattes étant forcément au contact de germes en tous genre, un pansement sera parfois nécessaire. Il évitera souvent aussi à votre animal de mordiller ou lécher sa plaie, et du coup une surinfection. 


Si la plaie est profonde et nécessite des points de suture, faites examiner votre animal par votre vétérinaire. 

  • Blessures corporelles : 
La zone autour d'une blessure doit être le plus propre possible. N'hésitez pas à couper les poils à l'aide d'une paire de ciseaux. A l'aide d'une pince à épiler ou d'une pince à bouts ronds, retirez les débris qui s'y trouvent. Ensuite, nettoyez et désinfectez la plaie, puis appliquez une solution antiseptique pour prévenir l'infection. Renouvelez l'application massant doucement la peau, deux fois par jour.


Une blessure corporelle n’a pas forcément besoin de pansement si l'animal n'a pas accès à la plaie (léchage impossible). Laisser la plaie à l’air libre peut accélérer la cicatrisation si elle ne se recontamine pas. Gardez un œil sur la blessure jusqu'à une cicatrisation complète : Si la zone est rouge, enflammée ou gonflée, consultez sans attendre un vétérinaire car une infection est peut-être en train de se développer. 

Conseils : Si votre animal s'est blessé avec un « objet contondant » comme des bris de verre ou un couteau, clou…) par exemple, ramassez-le ou prenez une photo avant de l’emmener chez le vétérinaire. Connaitre la nature de l’objet peut l’aider à estimer l'importance de la plaie et à adapter ses soins. 

Lorsque vous compressez une plaie pour stopper une hémorragie, ne retirez pas la compresse si le sang passe à travers. Rajoutez plutôt des compresses supplémentaires ou un tissu propre (torchon, serviette…) et maintenez la pression jusqu'à ce que l'hémorragie cesse. Si le saignement ne s'est pas arrêté au bout de 5 minutes, emmenez votre animal chez le vétérinaire d’urgence le plus vite possible après avoir noué une bande cohésive autour de la plaie.


  • Blessures auriculaires :
Si le pavillon de l’oreille saigne, rincez la plaie et comprimez avec une compresse de gaze stérile pour arrêter le saignement (voir ci-dessus). Soulevez ensuite l'oreille au-dessus de la tête puis couvrez la plaie avec un pansement. Utilisez des tissus déchirés (torchon, T-Shirt), une bande cohésive ou d’autres matériaux souples assez longs, pour maintenir le pansement autour de la tête de votre animal le temps de vous rendre chez votre vétérinaire. 


Dogteur vous explique l’action des produits d’urgence 

Un produit « physiologique » est principalement composé de Chlorure de Sodium et d’eau purifiée. D’une composition neutre, proche des liquides corporels, il peut être utilisé comme nettoyant sur les yeux, les oreilles ou encore le nez. 

Un antiseptique est un produit à usage corporel. Il permet de supprimer ou d’empêcher le développement des populations de bactéries, de virus… source d’infection sur ou dans les plaies. 

Un désinfectant est un produit tuant les bactéries ou autres virus sur des surfaces dites « inertes » c’est à dire une table d’examen ou le petit équipement à usage médical par exemple. Il ne s’utilise pas sur la peau, contrairement à l’antiseptique. 

Un produit antibactérien est un antiseptique à action spécifique envers les bactéries.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire