lundi 30 avril 2018

Mon chien aboie sans cesse : que faire ?


Le faire taire… mais Max ne veut pas. Vous avez déjà essayé de le gronder. Quoi que vous fassiez, le moindre bruit dans la cage d’escalier déclenche quelques minutes d’aboiements hystériques. Il hurle à la mort dès que vous partez vous a dit la dame du quatrième. Vous en doutez, mais vous avez croisé votre voisin du troisième dans l’ascenseur et il vous l’a dit aussi ! Comment faire ?

Décryptage des malentendus : les versions des protagonistes

Ce que vous pensez : « C’est un monde, ça ! Je fais tout pour ce chien ! Comment peut-il ne pas le comprendre ? Il devrait comprendre qu’il pourrit la vie de tout l’immeuble et que je vais être obligé de m’en séparer s’il continue. Les voisins vont porter plainte. Ils ont déjà menacé de faire déplacer la police… Comment faire ? J’ai tout essayé, sévère… pas sévère ! Rien ne marche !!! »

Ce que pense Max (si si) : « Il ne comprend rien, il me gronde. Pourtant je fais mon travail. Au moindre bruit, j’avertis… Je dis qu’il faut arrêter d’être bruyant, qu’il faut partir… Je les éloigne de chez nous tous ces passants ! Ça marche super bien, je suis efficace, ils s’en vont ! Du coup je continue. J’aboie de plus en plus fort parce qu’il en a qui ne comprennent pas bien, ils reviennent ! Ah et aussi, quand mon maître est absent, je communique à longue distance… Ça c’est mon mail à moi, mon Facebook, mon Instagram, mon Snapchat… Ma vie quoi ! Je ne peux pas sortir alors ?!!! »


Alors que faire ? Et même, faut-il faire quelque chose ?
L’aboiement qui avertit et prévient : le chien fait son travail ! C’est donc normal, car même si certains chiens n’aboient pas, d’autres prennent très à cœur leur boulot de gardien. Tant que c’est un ou deux aboiements et de faible intensité, ne faites rien, c’est normal.
L’aboiement énervé et systématique au moindre bruit : Le chien fait son travail certes, mais c’est excessif. Il faut lui faire comprendre qu’il y a une limite. Si le « non » ou le « tais toi » ne suffit pas, des solutions existent : découvrez (plus bas) notre gammePetSafe.
Les autres aboiements sont plus délicats à catégoriser. Certains sont liés à des états émotionnels qui demandent un vrai travail comportemental après en avoir identifié la cause. Cependant, même sans savoir pourquoi votre chien aboie, il est possible d’agir sur ce comportement précis en lui apprenant que son aboiement ne sera pas récompensé. Les méthodes d’éducation sont souvent efficaces mais dans l’urgence, en accompagnement ou lorsqu’elles ont fait défaut, des solutions existent.

Nous avons sélectionné quelques-unes de ces solutions chez PetSafe, des solutions d’éducation dans le respect du bien-être et de la sécurité de nos compagnons www.ecma.eu.com. 

  • Sans électronique : Notamment pour de jeunes animaux ou des animaux très sensibles

Le collier anti-aboiements à ultrasons : certains chiens y sont sensibles (attention, pas tous) notamment utilisable chez les chiens vers l’âge de 6 mois qui se mettent à aboyer.

Le collier anti-aboiements à vibration qui permet de ne détecter que les ondes sonores émises par les cordes vocales de votre chien (pas son copain qui aboie aussi) au moyen de « palpeurs » (capteurs) en caoutchouc (technologie PerfectBark™). On peut en outre régler les vibrations sur plusieurs signaux différents (comme avec du morse)…

Le collier antiaboiements à spray : pour les chiens qui n’aiment pas les jets de gaz (inodore ou citronné) et qui lui non plus ne sanctionne pas un autre chien à proximité (technologie PerfectBark™) ni les gémissements ou couinements. Votre chien peut quand même s’exprimer !


  • Avec électronique :

Le collier anti-aboiements électrostatique Deluxe : pour les petits chiens très têtus (existe également pour grands chiens) qui aboient très souvent, très fort et que rien n’impressionne : il possède à la fois un micro et un palpeur pour s’adapter aux caractéristiques particulières de votre chien et possède 10 niveaux de stimulation qui se calibrent automatiquement selon la sensibilité du chien. Le collier « apprend » où en est resté votre chien la dernière fois qu’il a aboyé…

Et tout le reste des dispositifs disponibles… il y a forcément une solution pour vous !

Dr Muriel ALNOT, vétérinaire pour Le Groupe La Compagnie des Animaux

Ce billet de blog vous a intéressé ? Nous vous recommandons de lire les sujets suivants :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire