samedi 9 juin 2018

Max le chien et Tigrou le chat ont testé Pawbo® la Caméra connectée interactive

 Max le chien et Tigrou le chat ont testé Pawbo® la Caméra connectée interactive

Enfin un objet connecté intelligent ! Je vais pouvoir garder le contact avec Max et Tigrou plus facilement et sans remords : je verrai ce qu’ils font de leur journée, je pourrai leur parler et leur donner des friandises comme si j’étais sur place… Une bonne façon de vérifier s’ils s’ennuient ou pas !


La mise en marche

Pour moi c’est facile ! Mon téléphone ma box internet et l’appareil communiquent presque du premier coup et la caméra est tout de suite visible. L’image est très nette, un peu en vision grand angle, c’est comme si on y était ! En fonction de la connexion, c’est comme du streaming[1]

Je me rends compte que si je veux voir ce que fait Max, il faut que je mette la Caméra Pawbo® là où il passe tout son temps. Ça y est :  je vois la gamelle d’eau, son gros coussin et une partie du couloir entre les deux. Tigrou, lui, navigue un peu partout, il passera bien à cet endroit à un moment donné…

Quand je me connecte, la caméra sonne (ding dong), c’est impossible à rater quand on est à côté. Donc, au cas où vous vous seriez posé la question, non, vous ne pourrez pas en profiter pour espionner votre fils et voir s’il travaille ou invite des copains à la maison sans qu’il en soit averti !!!


     


Comment l’utiliser ?

Déjà, à chaque fois que vous ouvrez l’application, vous avez la possibilité de voir la partie de la maison couverte par l’angle de la caméra et ce que votre animal y fait. S’il est sage, s’il fait des bêtises, s’il dort… à ma grande surprise, Max passe ses journées à dormir…quand je ne suis pas là. Tigrou, lui, se lève de temps en temps, change de place, mange quelques croquettes et retourne se coucher après s’être étiré.

Vous pouvez faire sonner la caméra : pour attirer l’attention de votre animal, six sonneries différentes sont utilisables. Mais vous pouvez aussi lui parler. La première fois, quand je parle à Max (par l’intermédiaire du téléphone et via la caméra) il dresse l’oreille. Puis surpris, il se lève et regarde vers la porte. Un peu déçue que mon chien ne comprenne pas tout de suite d’où vient ma voix, je recommence. Pas mieux. Il retourne se coucher !

Et Tigrou n’a pas bougé ! il faut dire que ce sont des animaux zen, qui ne manquent de rien.

Je décide alors de motiver leur intérêt !

J’appuie alors sur l’icône pour distribuer des friandises en disant clairement : « Max, vient ! » et ça marche, monsieur le gourmand n’y résiste pas. Apparemment, la friandise est bien plus sexy que ma voix seule ! Le souci c’est qu’il attend la suite. Ce coquin a compris que l’appareil est la source du plaisir et après l’avoir bien reniflé, il le pousse du nez puis le renverse. La caméra tombe du siège où je l’avais mise mais le tiroir à friandises ne s’ouvre pas. Dommage pour lui ! Le reste de la journée, j’ai eu une vision modifiée de la maison, bien penchée et au gré des coups de patte de Max qui a fini par arrêter d’essayer de récupérer d’autres friandises. A mon retour, je suis rassurée, ma Caméra Pawbo® n’a rien, elle est intacte et même pas abîmée par les nombreux coups de patte subis.

Le deuxième jour, je suis plus organisée, j’ai fixé la caméra en hauteur pour que Max ne puisse plus l’atteindre, si si c’est facile, il y a des encoches (points de montage) prévues dans l’appareil, il faut juste fixer deux vis dans votre mur et avoir une prise de courant pas trop loin. Là pour le coup avec la hauteur, j’ai une super vue.

Le jet de friandise qui tombe d’en haut fait arriver Max immédiatement. Il se couche dessous, prends des poses, aboie, un vrai cabot ! J’ai l’impression qu’il me répond et qu’il comprend que c’est bien moi qui lui parle.

Il y a aussi l’icône laser. Je la teste à la tombée de la nuit pour que le point lumineux soit bien visible. J’appelle Tigrou cette fois-ci et je démarre le jeu laser. Mon doigt me permet d’orienter la trajectoire. Tigrou adore !!! J’en profite pour délivrer une ou deux friandises au bout de quelques minutes pour qu’il ne soit pas frustré à l’arrêt du jeu.


En deux à trois jours, Max et Tigrou ont appris à venir vers la caméra sur demande, car ils ont compris qu’ils gagneraient une friandise. J’ai eu aussi la possibilité de leur parler.

Et j’ai pu les prendre en photo quand ils ont fait des pitreries… Et les partager aussitôt !

Votre animal peut vraiment devenir une star des réseaux sociaux…

Maintenant, avec la Caméra Pawbo®, j’ai vraiment l’impression de leur accorder plus de temps, d’attention et d’amour… Et clairement, pour Tigrou, cela fait de l’exercice en plus. Max, lui, sort courir avec moi. Il a donc moins besoin de bouger « indoors*[2] »…


Les plus :

  • Un accessoire en forme d’oreilles peut se rajouter et permettre d’utiliser la caméra le soir, ou la nuit, pour partir tranquille dîner dehors… il éclaire progressivement en fonction de la luminosité et n’éblouit pas votre chien ou chat.
  • La friandise est une vraie astuce pour attirer votre animal favori et le motiver à interagir avec vous.
  • Le laser que l’on déclenche et dirige soi-même est un vrai plus par rapport aux appareils programmés qui répètent tout le temps les mêmes séquences. Votre animal ne peut s’en lasser.


Les moins :

  • Certaines Box ne communiquent pas avec la camera et peuvent demander quelques réglages supplémentaires. 
  • Attention à ne pas donner à votre chien l’habitude d’aboyer pour obtenir la friandise, vous risquez de vite gêner vos voisins !
  • Pour les grands chiens, il faut fixer l’appareil au mur en hauteur, au cas où ils voudraient l’ouvrir eux même et l’abîmeraient… cela demande un peu de bricolage !


Allez -y testez la, vous aussi !

La camera est UN des éléments proposés par la gamme, nous testons les autres et nous vous en dirons plus très vite…
A votre tour, vous verrez c’est du bonheur pour vous et pour eux !




[1] Lecture en direct et en continu
[2] A l’intérieur


Dr Muriel ALNOT, vétérinaire pour Le Groupe La Compagnie des Animaux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire