vendredi 2 mars 2018

Vrai ou Faux : Certaines races de chiens ne perdent pas leurs poils


VRAI ou presque ! Nous avons sélectionné pour vous ces races de chiens qui ne perdent pas ou très peu leurs poils. 

Les chiens nus : pas de poils mais ils laissent quand même des traces !

Le Chien Chinois à Crête, l'Inca Orchid ou le fameux Xoloitzcuintle (Non ce n’est pas un gros mot tiré du vocabulaire du Capitaine Haddock*) sont tout nus et n’ont rien à perdre...ou presque. Ces chiens de petite taille ne se brossent pas et ne laissent pas de poils derrière eux. En revanche, leur peau produit du sébum, comme la nôtre. Ils demandent donc un minimum de toilettage car il faut prendre soin de leur peau : Attention, pour eux, l’écran solaire est indispensable l'été et le port de vêtements adaptés fortement recommandé l'hiver.

*Hergé. Les aventures de Tintin : Le crabe aux pinces d’or 



Les « vrais » poilus sans perte de poils : Les frisés…

Le Caniche : c’est le chien idéal pour la personne qui veut en finir avec les vêtements qui trahissent… l’amoureux des chiens ! En effet, un caniche ne perd vraiment pas ses poils, c’est l’avantage du poil frisé ! Cependant, son pelage nécessite un entretien régulier car, qui dit frisé comme un petit mouton dit également tonte, environ toutes les 6 semaines.





Le Bedlington Terrier est un chien de chasse de taille moyenne au pelage épais, laineux et bouclé. Comme son cousin le caniche, il nécessite un entretien régulier chez un toiletteur si vous ne voulez pas qu'il ressemble à un mouton négligé !

Le Bichon maltais frisé également, perd peu ou pas ses poils, c’est l’avantage de ce genre de poil, mais en contre -partie sa couleur demande de l’entretien, c’est à dire à être nettoyé et peigné tous les jours, surtout sur le ventre, derrière les oreilles et sur les pattes. Et lorsque ses poils deviennent trop long, il est nécessaire de les lui couper !





Le Komondor, dans le même principe que pour le poil frisé du caniche, ne perd pas ses poils. Du coup, on assume volontiers le côté très particulier de son poil à dreadlocks (littéralement « mèches de la peur ») des années 70: Ce sont des poils qui poussent déjà emmêlés ! Attention, s’il est inutile de tenter de les démêler, il faut quand même les couper régulièrement, car ces « cordes » finiront par le gêner et ont tendance si elles sont trop longues à ramasser toutes les poussières au sol. Sans le brosser - car vous n’y arriverez pas - il faut donc néanmoins séparer les nouveaux poils des cordes plus anciennes pour qu’il ne forme pas de paquets inélégants. Dans un même genre, mais de plus petite taille, le Puli Hongrois…



Dans la même catégorie, mais plus « confidentiel », le Chien d’Eau Irlandais


Les « rustiques » : peu ou pas de poils perdus

Le Lévrier Irlandais ou Irish Wolfhound a un poil court ou « dur » qui demande très peu d’entretien. Pour le rendre plus brillant et retirer les poils morts, il suffit de le frotter avec un chiffon ou un gant, d’utiliser des soins locaux et de le nourrir avec un aliment haut de gamme.

Le Schnauzer a un poil dur et court ainsi qu’un sous-poil dense. Comme pour le Wolfhound, le toilettage doit être régulier. Mais même quand on est très méticuleux, on ne le brosse environ que 2 fois par semaine.







Le Teckel à poil dur nécessite encore moins d'entretien, c’est à dire seulement un nettoyage hebdomadaire pour éliminer les poils morts et faire disparaître les salissures. En revanche, son cousin, le Teckel à poil long demande un toilettage plus minutieux pour éviter les nœuds (à raison de plusieurs brossages par semaine) et fera partie de la catégorie des ondulés.







Les bouclés et ondulés : moins ou peu de pertes, quoique… mais beaucoup d’entretien !

Le Bouvier des Flandres : C'est un chien de grande taille au pelage bouclé, réputé pour ne pas perdre ses poils. Toutefois, en raison de l'épaisseur du poil et de la vitesse à laquelle il pousse, ce chien nécessite un toilettage fréquent.





Le Terrier Irlandais à poils doux : Ce chien de taille moyenne au poil très doux et soyeux ne possède pas de sous-poil et semble si rustique que l’on pense qu’il n’a pas besoin d’entretien. Malheureusement c’est faux : il nécessite un brossage régulier afin d'éviter les nœuds.

Le Yorkshire perd peu ses poils mais comme tous les chiens à poils longs, demande un brossage quotidien pour éviter la formation de nœuds et de bourres, ainsi que la persistance de débris ramassés lors des promenades. Pour effectuer un soin efficace, il faut à la fois utiliser une brosse et un peigne.





Le Shih Tzu a un pelage long, doux et dense qui demande un entretien quotidien pour éviter les nœuds. En plus de le brosser, il faut parfois le laver régulièrement pour conserver le côté soyeux ou en tout cas apporter un aliment de qualité pour garder un bel aspect brillant. Lorsque son pelage devient trop long, il faut le lui raccourcir ou l’emmener chez le toiletteur pour faire une jolie coupe à ce petit chien stylé.







Les « faux » : ils perdent un peu moins leurs poils…mais leurs poils courts se retirent parfois moins facilement des tapis.

Le Boston Terrier est réputé pour ne pas perdre ses poils, en réalité, il en perd moins mais un peu quand même ! en revanche, il possède un pelage très facile à entretenir. Un brossage hebdomadaire avec une brosse ou un gant suffit et permet de retirer les poils morts avant qu’ils ne finissent sur le canapé.





Le Basenji a le poil court et fin. Son entretien est donc très limité, mais il est tout de même recommandé de le toiletter avec une brosse spéciale une fois par semaine pour éliminer les poils morts et donc que le « peu de pertes de poils » soit vrai.








Au fait Dogteur, pourquoi certains chiens perdent plus leurs poils que d’autres ?

  • Certains chiens muent et ont de grosses chutes de poils à certaines périodes de l’année en général en automne et en fin d’hiver…
  • Certains chiens souffrent de maladies qui font chuter le poil de manière excessive :  on parle d’« alopécie ».
  • L’absence de brossage (et de récupération du poils par vos soins) augmente la fréquence de chute sur les tapis et autres canapés.
  • Alors que le poil frisé est d’une « heureuse » nature et a moins tendance à chuter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire