mercredi 7 février 2018

On a testé : Feliscratch !

 Feliscratch

Mouchette est un chat qui préfère faire ses griffes sur la moquette de mon escalier plutôt que sur son arbre à chat. Pourtant, elle possède son propre espace à l’étage avec un arbre à chat, quelques couchages et des jouets… Un vrai espace spécial chat qui donne la vue sur le salon, point stratégique pour observer en toute tranquillité ! Le rêve non ?

Cependant, Mouchette ne passe pas beaucoup de temps dans ce petit coin qui lui est réservé et préfère dormir sur le canapé ou dans la chambre.


Vu l’état de la moquette, il était important d’agir au plus vite afin d’arrêter ces mauvaises habitudes !

J’ai donc testé Feliscratch pour orienter et rediriger ses griffades à l’endroit souhaité : dans mon cas, sur son bel arbre à chat.


 Feliscratch

Pour faire ce test, j’ai placé l’arbre à chat en haut de l’escalier au plus près des marches qu’elle griffe. Attention, l’arbre à chat doit être visible ! Il ne faut surtout pas le cacher !

J’ai appliqué 7 pipettes du produit la première semaine sur l’arbre à chat, puis une autre pipette la deuxième semaine et la dernière pipette pour la troisième semaine.

Au bout d’une semaine : Mouchette n’attaque plus la moquette de l’escalier ce qui est une très bonne nouvelle. Elle commence à redécouvrir les joies de griffer son arbre à chat.
Autre changement : Elle passe beaucoup plus de temps dans son espace et en utilise enfin les couchages. Elle ne les quitte pour rien au monde. Je pense qu’elle est très sensible à l’odeur de la cataire qui l’attire et à la phéromone qui l’incite ensuite à rester dans son « coin repos ».

Enfin une vraie solution pour protéger ses meubles et son intérieur des griffes de son chat ! Et pour reprendre de bonnes habitudes avec l’arbre à chat parfois injustement délaissé !

Je suis maintenant convaincue par l’efficacité de Feliscratch qui m’a permis de me réconcilier avec Mouchette et qui a sauvé mon escalier ! Je recommande vivement Feliscratch à toutes les personnes craignant pour leurs meubles et leur intérieur.

Laurence de La Compagnie des Animaux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire