mardi 20 février 2018

Comment protéger vos poules des poux ?



Dès la reprise des beaux jours il faut se préoccuper des parasites de nos poulettes.

Les poux rouges (Dermanyssus gallinae) sont les pires et les plus difficiles à traiter !

Les poux rouges sont des acariens parasites des volailles et des oiseaux en volière. Ils vivent cachés le jour dans les anfractuosités du poulailler, sous les nids, les perchoirs etc. C’est la nuit qu’ils sortent et piquent les oiseaux pour se nourrir de leur sang.


Leur couleur varie du blanc au gris en passant par le rouge selon leur stade de vie.

Leur développement est très rapide encore plus si la température grimpe (le cycle dure de 5 à 15 Jours) ils peuvent résister assez longtemps au jeûne (jusqu’à 9 mois) et dans des conditions peu favorables (jusqu’à -20°C !).

Attention, même si ce sont de tout petits acariens de taille maximum 1 mm, ils peuvent vider une poule de son sang en quelques jours ! Leur infestation a d’autres conséquences très négatives comme du stress, de la nervosité et du picage. Et outre la chute de ponte qui en découle, ces poux sont des vecteurs potentiels de maladies (salmonellose) mais en plus une source d’inconfort pour l’éleveur qui peut se faire piquer aussi...

Il est très difficile de s’en débarrasser car ils se cachent bien, si bien que les désinfectants habituels ne sont pas efficaces !

Voici un petit film très instructif !


Les poux blancs (Mallophaga) sont des insectes qui vivent dans les plumes 
:
ils se nourrissent de débris d’épiderme , mais aussi de plumes et de duvets qu’ils n’hésitent pas à ronger jusqu’à leur base. Cela provoque des irritations, des plaies et des croûtes dans les endroits où le bec de notre pauvre poulette ne peut pas les atteindre, autour du cloaque, sous les ailes, le cou…

Alors comment faire Dogteur ?

On peut utiliser la Terre de Diatomées 

Son nom lui vient de sa composition : des fossiles d’algues microscopiques très coupants, les Diatomées. Elle est extraite de carrières naturelles et raffinée mécaniquement sans transformation chimique. La terre de Diatomées est également riche en silice ce qui lui confère un pouvoir dessiccateur, en plus d’être très coupante ; le parasite rampant va donc subir des microcoupures sur sa carapace puis se dessécher et mourir par une action purement mécanique.

Il faut en saupoudrer le poulailler dans ses moindres recoins environ 3 fois par semaine en cas d’infestation, et de façon hebdomadaire pour l’entretien.

On mettra aussi pour le plaisir de nos poulettes un « trou » pour fabriquer un « bain de poussière » qu’on remplira aussi de terre de Diatomées, ce qui nous permettra de lutter également contre les poux mallophages (ceux qui vivent sur la poule).


Terrapoux 750 g

Une autre solution pour lutter contre les poux rouges est d’utiliser un prédateur de ces acariens ; c’est également un petit acarien (mais inoffensif pour la poule et l’humain) dont la nourriture est le poux rouge. Il est plus petit que lui et peut donc sans problème aller le déloger dans ses moindres cachettes. Androlis contient ce petit acarien l’Androlaelaps casalis qui se régale des poux rouges ! C’est un agent de lutte biologique et écologique, que l’on peut aussi utiliser sur tous les oiseaux de cage et volière.


APPI Androlis anti-poux biologique pour Poules et Oiseaux M

L’utilisation d’un complément alimentaire à base de plantes comme Appicure dans la nourriture des oiseaux les rend « moins attractifs » pour les poux, provoque une diminution progressive de leur population ils deviennent plus vulnérables pour nos petits acariens d’Androlis.


APPI Appicure 300 g



Enfin, on peut utiliser un poudrage insecticide à base de plantes répulsives et insecticides comme Naturlys Poudre antipoux.

Naturlys poudre aviaire anti poux 125 grs

Enfin, pour leur redonner un peu de force et de gaîté, n’oubliez pas les friandises à base d’insectes séchés qui leur apportent un super complément protéiné tout en les régalant ! Cette lutte est efficace contre le picage voire le cannibalisme, et une aide précieuse en sortie d’hiver !


APPI Crispy's 250 g

Tous les soins pour Cocotte : CLIQUEZ ICI

Bien cot cotement vôtre !

Dr Odile FAGE Vétérinaire pour le groupe La Compagnie des Animaux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire