lundi 6 mars 2017

On a testé FLEE


A l’heure où les pesticides (de cida =tuer et de pest=nuisible) sont devenus un véritable souci de santé publique, notamment car certains font partie de ces fameux « perturbateurs endocriniens » c’est à dire des substances susceptibles de modifier le fonctionnement de nos hormones et de celles de nos animaux… nous sommes néanmoins toujours à la recherche de solutions efficaces mais sans danger, pour nous débarrasser des nuisibles et principalement de ceux qui atteignent nos animaux, voire des parasites qu’ils peuvent nous transmettre.
Dans ce domaine, les puces et les acariens sont la première menace.

Flee une solution innovante pour l'habitat


Dans notre recherche pour éviter les insecticides et particulièrement les néonicotinoïdes (ceux qui tuent les abeilles), nous avons voulu tester Flee
En effet, Flee contient de la cyclométhicone (famille des polysiloxanes) c’est à dire un composé de même type que celui utilisé en cosmétique humaine, et qui en vaporisation, piège les puces et les acariens… à TOUS les stades de leur développement contrairement à d’autres produits non actifs sur les œufs ou sur certains stades larvaires : les parasites sont en effet littéralement enveloppés par le produit qui les tue et neutralise du même coup les allergènes sans nous mettre en danger ! 
Une vraie nouveauté !

Alors qu’en est–il en pratique ? Nous avons testé pour vous…


Un cas classique, en appartement ancien, avec parquet, plinthes et tapis, occupé par une famille possédant deux gros chiens par ailleurs traités avec des antiparasitaires sous forme pipettes classiques et ne présentant pas de traces de prurit (démangeaisons) dues à des piqûres d’insectes ou d’autres signes d’infestation. 
Alors pourquoi traiter l’appartement direz-vous ? 
En réalité, depuis quelques semaines deux personnes de la famille se plaignent de démangeaisons, avec des petites rougeurs associées qui sont apparues sur la peau… Le dermatologue évoque la possibilité de piqûres d’insectes et conseille de vérifier à nouveau que les animaux ne sont pas la source de parasites et surtout de traiter l’appartement pour être sûr qu’il n’héberge pas de nuisibles (acariens, punaises de lit etc…).

Les produits classiques utilisés dans un premier temps dans l’habitat (notamment de type fogger) n’ont rien changé. Le problème devient préoccupant car cette nuisance finit par être très perturbante. Nous avons donc tout à gagner à essayer une nouvelle technologie.

Flee s’avère très facile à pulvériser et agréable à utiliser car il ne dégage pas d’odeur forte comme les insecticides classiques et ne nous oblige pas non plus à sortir nous promener avec les chiens pendant l’application. 
Nous commençons par les chambres : Nous nous concentrons sur les cachettes supposées des parasites : plinthes, sommiers, matelas (dessus et dessous), oreillers, couvertures, fauteuils, canapés…les draps, couettes et les affaires des chiens, le parquet en dernier, tout y passe…Les tissus lavables sont passés à la machine, programme blanc 90°C… Matelas et tissus sont rapidement secs, effectivement en à peine plus de 15 minutes ! Et aucune trace du produit n’est visible. Au toucher, c’est comme si nous n’avions rien fait. Au moins, sur ces aspects, nous sommes convaincus immédiatement.

Les parquets mettent un peu plus de temps à sécher et s’avèrent très glissants une fois secs… Comme si nous les avions cirés. 
Surprise agréable : ils ont même l’air d’avoir été rénovés ! Fini la corvée de la Madame Plizz des années 80 qui, souvenez-vous, « ne voulait pas faire ça (…glisser sur la table à plat ventre pour la rendre propre et brillante) tous les jours » et « c’est tant mieux !» plus besoin de cirer…

Alors ça brille… mais est-ce que ça gratte toujours ?
Et bien non ! Assez rapidement, environ au bout d’une semaine, plus de traces sur la peau, les rougeurs et les démangeaisons ont disparu. 
Six semaines après, nous avons renouvelé l’application sur le mobilier et le matériel de lit, pour être certains que les parasites ne reviendraient pas. 
Après plus de 8 semaines de traitement… il semble que notre appartement n’héberge plus de parasites, aucune rougeur n’est revenue !

Résumé :
Facilité d’utilisation, odeur et absence de traces résiduelles…………………….19/20
Brillance des surfaces ……………………………………………………………………………….20/20
Efficacité jusqu’ici……………………………………………………………………………………...20/20

Points négatifs : Attention, ça glisse, évitez de traiter les carrelages, et mettez des tapis sur les parquets traités, le temps que l’effet s’estompe.

Flee aérosol 400 ml
Pensez également que, comme tout traitement antipuces de l'habitat, il doit être accompagné par un traitement antiparasitaire adapté de tous les animaux de la famille afin d'éviter la réintroduction de parasites dans l'habitation.


Faites l’expérience à votre tour et partagez-là avec nous ! 


Muriel Alnot, vétérinaire pour Dogteur et la Compagnie des Animaux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire