vendredi 4 mai 2018

ATTENTION : Les chenilles processionnaires sont de sortie !


La chenille processionnaire possède des poils urticants lors du dernier stade larvaire, elle n’est donc pas dangereuse toute l’année. Avant la métamorphose en papillon, la colonie descend de l’arbre en formant une longue file où les chenilles se suivent (en procession) c’est à ce moment qu’elles peuvent être dangereuse pour les animaux (ou les humains) croisant leur chemin.


Les zones à risques

Les chenilles processionnaires sont présentes dans plusieurs régions de France y compris en ville et même en Île de France, elles vivent dans les pins et certaines dans les chênes. Il est donc très important d’observer ces arbres afin de voir s’il y a des nids, dans ce cas il est important d’éviter cette zone et de la traiter. 



Prévention

Il est conseillé de donner Wamine Proteostress en préventif à votre chien ou à votre chat si vous êtes dans une zone à risque, pour diminuer la réaction en cas de contact avec des chenilles.
  • Petits chiens et chats : 1 capsule 3 fois par jour pendant 3 jours
  • Chiens moyens : 2 capsules 3 fois par jour pendant 3 jours
  • Grands chiens : 3 capsules 3 fois par jour pendant 3 jours


Wamine Proteostress peut s’appliquer également localement comme un « stick à lèvre » dans l’urgence si votre animal vient juste d’être en contact avec les chenilles pendant le trajet chez le vétérinaire : dans ce cas, passer le contenu de la capsule sur la partie touchée en utilisant des gants ou un tissu. Pensez à emporter la boite lors de vos promenades !



En cas de léchage ou d’ingestion de chenilles processionnaires vous devez dans tous les cas consulter votre vétérinaire immédiatement.

Soyez vigilant lors des promenades, surveillez attentivement votre chien afin d'éviter qu'il soit en contact avec des chenilles processionnaires. 


Les symptômes après un contact chez les animaux
  • Douleurs
  • Démangeaisons
  • Salivation
  • Gonflement de la partie touchée
  • La langue peut devenir violette (nécrose) et certains morceaux seront définitivement perdus
  • Œdèmes de Quincke


A savoir

La mésange, le coucou et la huppe fasciée sont des prédateurs de la chenille processionnaire. Pensez à mettre un abri pour ces oiseaux dans votre jardin afin qu’ils vous aident à vous débarrasser de ces chenilles qui tuent aussi l’arbre qu’elles colonisent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire