vendredi 30 mars 2018

Votre animal a-t-il une allergie alimentaire ? Comment faire le test ?



Mon animal est-il allergique aux aliments ? Qu’est-ce qu’un aliment allergisant ? Quelles sont les principales sources d’allergie chez le chien ou le chat ? Comment être sûr que mon animal est allergique ? Quel test faire ? Dogteur vous explique tout !

Qu’est-ce que l’allergie alimentaire ? Une réaction de défense…

L’allergie alimentaire est une réaction de l’organisme de type « immunitaire » en réponse à des composants des aliments… C’est un peu comme si l’organisme prenait certains nutriments pour des dangers et réagissait en les attaquant.


A quoi ressemble une allergie alimentaire ? Votre animal se gratte, perd ses poils et sent mauvais…

Elle se traduit par des réactions en général cutanées (sur le corps, les pattes, le museau, les oreilles) mais parfois aussi digestive… Une allergie alimentaire va provoquer des démangeaisons (et très rarement autre chose) sur le corps, les pattes, le museau, dans les oreilles... Puis des lésions : des rougeurs (inflammation), une chute de poils (alopécie) et des plaies assorties à des conséquences de type odorant (séborrhée) et même des infections peuvent apparaître (pyodermite)… Quelle que soit la protéine, les signes sont identiques pour un individu.



Quels aliments faut-il craindre ? La viande… pas les céréales !

Ce sont les protéines qui provoquent ces allergies. Il s’agit très souvent des protéines de bœuf ou de poulet, donc contenues dans la viande, mais aussi celles contenues dans le lait et donc dans le beurre et le fromage…ce sont également des protéines contenues dans le poisson pour les chats. Mais ce ne sont quasiment jamais des protéines contenues dans des céréales …


Peut-on faire un test pour trouver la protéine responsable ?

NON. Il n’y a pas aujourd’hui de tests cutanés, ni d’analyse de sang qui permette un diagnostic fiable d’allergie alimentaire.


Alors comment savoir si mon animal est allergique à ce qu’il mange ? Donnez des croquettes hypo- ou anallergéniques…

L’hypothèse d’une allergie alimentaire est établie par défaut c’est à dire lorsqu’aucune autre cause ne semble possible, et qu’aucun parasite n’est visible, lors de la consultation vétérinaire. Une fois ces causes éliminées, si vous observez des signes d’allergie, le seul moyen d’établir l’existence d’un coupable dans l’aliment est de pratiquer une méthode d’éviction. Pour cela on arrête l’aliment qui est supposé provoquer l’allergie et l’on attend quelques semaines que les signes cutanés disparaissent. Si par la suite, l’on veut savoir quel était le composant responsable, il faudra réintroduire les différents aliments les uns après les autres. 

Certaines croquettes sont précisément formulées pour effectuer ce test :

    


     





Ces produits existent également en version humide (pâtée) :



L’aliment industriel est-il plus dangereux que l’aliment de type « ménager » ?

Non, les protéines allergisantes peuvent se trouver dans les deux types de préparation. En revanche, certains aliments industriels mélangent de nombreuses sources de protéines, alors que l’aliment ménager en propose généralement moins, sauf si l’on fait beaucoup de mélanges ou si l’on utilise des produits déjà transformés ! Il est donc plus facile de savoir à quoi votre animal est allergique si l’on sait quelles protéines l’aliment contient… d’où l’intérêt des croquettes « haut de gamme » ou « premium » contenant une seule source de protéines. 


Découvrez les gammes hypoallergéniques Royal Canin, Hill's, Specific, Virbac et ProPlan.

Il existe même des friandises adaptées.


Et si vous êtes « allergique » aux croquettes, vous pouvez bien sûr toujours élaborer vous-mêmes tous les jours une ration appropriée prescrite par votre vétérinaire…


Ce billet de blog vous a intéressé ? Nous vous recommandons de lire les sujets suivants :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire