lundi 23 juin 2014

Conservation des aliments pour chiens et chats

[MAJ 25.05.2018]

La qualité de l'aliment est le premier facteur de bonne santé d’un animal de compagnie. Il est donc indispensable de la conserver correctement afin de préserver ses qualités nutritionnelles. Une condition de stockage inadaptée peut altérer la qualité de la ration et à terme affecter la santé de vos animaux. 

Les conditions de stockage d'un aliment dépendent de son type, des ingrédients qui le composent, ainsi que des agents de conservation qu'il contient. La nourriture sèche peut être stockée sans problème pendant plusieurs mois. Les aliments en boîte peuvent aussi être conservés pendant des mois, mais une fois la boîte ouverte, leur contenu doit être consommé plus rapidement. 

  • L’aliment sec (moins de 14% d’eau) se conserve longtemps s’il est stocké dans un endroit sec et frais. Le sac peut ainsi être conservé plusieurs mois, souvent jusqu’à 18 mois voire 24, comme l’indiquent en général les dates inscrites sur l’emballage : « best before* ». En effet, la nourriture sèche, de type croquettes, a une durée de validité relativement longue car elle ne contient que très peu d’humidité et ne se dégrade pas facilement si elle est à l’abri des principales causes d’altération : eau, chaleur, air, et lumière. Il faut donc veiller à chasser l’air du sac et à bien le refermer, s’il n’a pas de « zip** » au moins d’une pince par exemple…. Car l’oxydation peut se produire même lorsque l’aliment contient des agents de conservation synthétiques. Les agents de conservation naturels (voir plus bas) sont probablement plus intéressants mais leur action étant très limitée, l’aliment sec qui ne contient que ceux-ci devra généralement être consommé dans le mois qui suit l'ouverture. 

  • L’aliment humide (plus de 60% d’eau, en général 70 à 80%) se conserve tant que son emballage n’est pas abîmé et également s’il est stocké dans un endroit sec et frais. La durée de conservation qui est indiquée (également 18 à 24 mois) doit bien sûr être respectée. En revanche, une fois que le sachet ou la boîte sont ouverts, ils doivent être conservés au réfrigérateur et consommés dans les 2 jours. Ne laissez pas la nourriture humide à l'air libre trop longtemps si votre animal ne la mange pas : pour le chat, fin gourmet, si elle sèche, elle devra être jetée, car en général il ne la consommera plus. Pour un chien, beaucoup moins délicat, elle devra être mise au réfrigérateur dans un récipient fermé ou recouverte de papier d’aluminium, film alimentaire etc. pour éviter la perte d’appétence et l’oxydation. Attention, de très nombreux toutous consomment l’aliment même avarié... 

  • Les containers de conservation vous aident s’ils permettent de mieux protéger l’aliment après l’ouverture de l'emballage. Une fois l'emballage ouvert, il est préférable de ne pas verser directement son contenu dans le bac, mais d’y placer l’aliment avec son emballage d'origine. Vous évitez ainsi un contact air-aliment plus important, l’effet de la lumière, même si le container est transparent ou que les matériaux du container ne modifient la qualité des ingrédients. Préférez donc les containers les plus étanches possibles pour éviter à l’eau et à l’air d’y pénétrer, mais également pour éviter que des insectes ne viennent y nicher et y pondre leurs œufs. 

1.   Trixie Pot de snack 15 × 21 cm noir     2.  Container à croquettes 1.5 kg Curver modèle chat

3. Trixie Foodbag sac à croquettes 10 kg      4.  Rotho Pet Food Container 38 L Blanc avec pelle


1. Trixie Pot de snack 15 × 21 cm noir
2. Container à croquettes 1.5 kg Curver modèle chat
3. Trixie Foodbag sac à croquettes 10 kg
4. Rotho Pet Food Container 38 L Blanc avec pelle


Pourquoi l’aliment se dégrade-t-il ? 

Les graisses qu’il contient réagissent aux changements de température, à l'exposition à l'air et à la lumière. Des éléments contaminants peuvent aussi se glisser à son contact et y prospérer, par exemple des petits insectes ou des moisissures… 
  • L’oxygénation notamment conduit à l'oxydation des acides gras insaturés et produit des aldéhydes : l’aliment est alors qualifié de « rance ». Les acides gras contenus dans les huiles végétales rancissent moins vite que les acides gras d’origine animale car ces huiles contiennent des vitamines (tocophérols = vitamines E) qui limitent les phénomènes d’oxydation. Ce sont des anti-oxydants naturels. Il est également possible de rajouter des anti-oxydants synthétiques qui ont un effet plus durable ; leur choix et leur pourcentage sont strictement réglementés et contrôlés dans l’industrie alimentaire. 
  • L'humidité ambiante peut parfois favoriser le développement de moisissures qui elles même produiront des myco-toxines. Mais pas de panique, pour qu’elles se développent, il faut que des spores soient déjà présents dans l’aliment ! C’est également pour cette raison qu’il est préférable de laisser vos croquettes dans leur emballage d’origine car il a été dûment contrôlé… et qu’il faut nettoyer régulièrement le container de croquettes et le sécher soigneusement avant d’y remettre l’aliment. 


* « Meilleur avant » 
** Fermeture à glissière

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire