lundi 14 août 2017

Les vermifuges de votre chat ou de votre chien


Il existe différents types de vermifuges : sous forme de comprimés, de pâtes qu'il faut faire avaler à votre chat ou votre chien, ou encore en « spot-on » sous forme de liquide, contenus dans une pipette à déposer dans le poil. Certains produits classés dans la catégorie vermifuges sont des produits préventifs de maintien d’une bonne hygiène intestinale mais ne débarrasseront pas votre animal des parasites.

Il est conseillé de faire ce choix en accord avec votre vétérinaire, en fonction de l’âge et de la physiologie de votre chat ou de votre chien. Le mode d’administration peut aussi dépendre du caractère de votre chat ou de votre chien : s’il est peu coopératif, la pipette sera préférable.

Nous vous conseillons en prévention : des compléments alimentaires qui permettent de garder le tube digestif de votre animal en bonne santé, et plus apte à se défendre des attaques des parasites internes.


En curatif nous vous conseillons : des produits polyvalents qui tuent les vers présents dans le système digestif de votre animal.

Et pour aider votre animal à éliminer les vers : des « purges »


La fréquence pour vermifuger votre animal varie en fonction de son âge et de son état de santé. Mais elle dépend surtout des conditions de vie de votre animal, c’est à dire du risque d’infestation et lorsque vous voyez des vers, quelle que soit la date de la dernière administration. Si votre animal sort, s’il chasse, s’il y a des enfants à son contact ou d’autres animaux, voire s’il vit au contact d’autres animaux et qu’il a :
  • moins de 6 mois : la fréquence conseillée est tous les mois, voire quinze jours si plusieurs facteurs de risque sont réunis
  • plus de six mois : la fréquence conseillée est de tous les trois mois, et si l’on trouve des vers, il faut vermifuger tous les mois jusqu’à leur disparition
Pour un animal adulte qui vit en appartement et qui n’est pas dans les conditions ci-dessus, la fréquence minimale conseillée est de 2 fois par an. On effectuera cette administration une semaine avant la vaccination pour éviter un impact trop important pour l’animal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire