vendredi 1 septembre 2017

Votre chien est-il allergique ? Comment l’aider ?


La réponse est bien sûr détenue par votre vétérinaire, mais dans presque tous les cas, un aliment  ou un complément alimentaire l’aidera ! 

Notre fidèle compagnon n’est hélas par épargné par ce fléau bien actuel qu’est l’allergie et c’est parfois un casse-tête pour s’y retrouver dans tout ce qui est dit… Quels sont les signes qui doivent vous alerter ? Que faire si vous suspectez une allergie ? Existe-t-il des allergies alimentaires chez le chien ?

Dogteur vous aide à mieux comprendre ces processus très complexes de « l’allergie ».

Qu’est-ce que c’est l’allergie ?

Chez l’homme, comme chez le chien, il s’agit d’un emballement de la réponse de défense de l’organisme après le contact avec un « allergène ». En résumé, l’organisme se défend mais cette défense est très exagérée…


 Comment se manifeste-t-elle ?
  • Votre chien montre des troubles cutanés c’est à dire des inflammation de certaines zones comme l’extrémité des membres (entre les doigts et au niveau coussinets), la face interne du pavillon des oreilles (otite), l’abdomen, le thorax, au niveau lombaires, la conjonctive (partie blanche de l’œil) , le tour des babines…
  • Votre chien souffre de troubles digestifs : vomissements, diarrhées… L’ingestion ou l’inhalation des allergènes est donc à l’origine de réponses allergiques dermatologiques et digestives, rarement respiratoires (contrairement au mode d’expression chez l’homme).

Qui sont les chiens atteints ?


Le chien allergique est celui qui est « hypersensible » à l’allergène, c’est à dire celui qui réagit par une défense démesurée de son organisme à des facteurs habituels de son environnement qui ne feront pas réagir les autres chiens.

Il existe des individus plus sensibles que d’autres, par leur race (comme le Golden Retriever, Yorkshire Terrier, Bouledogue français, Chihuahua, Boxer…) ou par leur lignée (prédisposition familiales) on parle alors « d’atopie » ou de chien « atopique ».

Quelles sont les allergènes les plus courants chez le chien ?


Ce sont généralement des protéines, portées, sécrétées ou excrétées par des parasites comme les puces ou les acariens, portées par des moisissures, des pollens ou encore contenus dans les aliments (protéines de bœuf, œuf…). En effet, chez le chien aussi, le contact avec des acariens (Dermatophagoides farinae) de la fameuse « poussière de maison » génère souvent des réactions d’irritation de la peau.


Comment en être sûr ?

Une allergie ET sa cause est un diagnostic complexe. C’est le vétérinaire, éventuellement spécialisé en dermatologie, qui tranchera en fonction des symptômes, leur localisation, l’âge et qui procédera par élimination d’autres causes possibles pour les mêmes symptômes (par exemple dus à des démangeaisons produites par des piqures de parasites comme les puces). C’est d’autant plus complexe qu’en plus d’être sensible à leur piqûre, votre chien peut aussi être allergique à la salive des puces !

Il existe des tests cutanés ou sanguins qui peuvent seulement démontrer l’existence d’une allergie aux poussières (acariens, pollens…), pas aux aliments !


Comment pallier ces sensibilités ?

Votre vétérinaire vous aidera à préciser le diagnostic et à y adapter le traitement en fonction de la cause, du type d’allergie et de son intensité.  Les médicaments prescrits (généralement sur ordonnance) sont donc très divers ! Ils seront à faire avaler à votre chien (corticoïdes, antihistaminiques, immunorégulateurs, antibiotiques…ou encore compléments alimentaires comme Lintbells Yumega Anti-démangeaisons pour chien 250 ml ou Resolution 3 30 ml) et/ou à appliquer directement sur la peau par exemple (shampooings, lotions, pommades, sprays, mousses, spots on…) comme Dermoscent Atop 7 Mousse chien et chat 150 ml ou Allerderm Spot-on 6 x 4ml pour chien (+10 kg) Nouvelle formule ou Shampooing Prurit Arcanatura 250 ml ou encore Dermoscent Atop 7 Hydra Cream 50

Solutions contre les allergies pour chien


Attention, un chien allergique le reste toute sa vie, même si les traitements permettent de limiter l’expression de la réaction et d’espacer les crises. Dans ce cas, un régime alimentaire adapté peut donc permettre d’éviter les allergènes alimentaires mais aussi de diminuer les sensibilités digestives lorsque l’atteinte a des répercussions intestinales ou gastriques sans pour autant être une allergie à l’aliment :

Dogteur vous fait un récapitulatif des principaux aliments disponibles

MARQUE
HILL’S

PURINA PROPLAN

ROYAL CANIN

SPECIFIC

VIRBAC

Expression cutanée
Atopie




Allergie alimentaire 





Le cas des allergies alimentaires : voir le billet de blog sur l’allergie alimentaire

Là encore l’aliment est la solution !!!!

Nos chiens sont également touchés par ce type d’allergies, à des protéines (bœuf, œuf, …parfois céréales) contenues dans leurs aliments. Comme pour les autres allergies, il faut que le chien ait été en contact répété (au moins deux) pour manifester une réaction allergique… (lire la suite sur le billet de blog)

Muriel Alnot, vétérinaire pour Le Groupe La Compagnie des Animaux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire